April 26, 2019

5 étapes pour lancer votre petite entreprise

Beaucoup rêvent de posséder leur propre entreprise, mais comment savoir par où commencer ? Voici 5 conseils pour vous aider à vous lancer.

1. Trouvez une bonne idée d’entreprise

C’est la partie amusante du processus : trouver tout un tas d’idées pour arriver à quelque chose qui puisse vraiment faire sensation dans votre marché cible.

Les idées ne viennent pas en restant assis à réfléchir. Comme l’explique le site Entrepreneur, c’est un processus créatif, qui nécessite donc de prendre son temps, de garder l’esprit ouvert et de se laisser surprendre. Votre cerveau va faire des connexions entre les différentes informations que vous lui donnez : parlez à beaucoup de gens, allez à de nouveaux endroits et observez ce qui se passe autour de vous en toutes circonstances.

Lorsqu’une idée de start-up vous vient, écrivez-la, aussi bête vous semble-t-elle. Comme vous le diront les plus grands entrepreneurs, il faut souvent avoir une multitude de mauvaises idées avant d’en avoir de bonnes.

Muni(e) de tout cet arsenal d’idées, vous allez ensuite devoir faire des recherches à leur sujet et les développer, en testant les meilleures pour voir si elles peuvent vraiment fonctionner.

Cherchez parmi vos passions

Pour beaucoup de gens, lancer une entreprise est une chance de tirer profit d’une passion et de gagner de l’argent en faisant quelque chose qu’ils aiment. Si c’est votre cas, quelques paramètres seront déjà en place pour vous : vous connaîtrez déjà le coût des matériaux ou les opportunités de vente au détail qui existent pour votre activité. Vous en savez sûrement déjà pas mal sur votre secteur, puisqu’il vous intéresse personnellement.

Ce que vous devez tester, c’est s’il existe un moyen de transformer cette passion en une activité ayant un potentiel commercial à long terme. Allez-vous pouvoir la développer sur la durée ? Pouvez-vous la rendre assez rentable pour en vivre si vous quittez votre travail actuel ?

Évaluez la concurrence

Étudiez soigneusement vos concurrents, quelle que soit leur taille. Pour réussir, assurez-vous que votre idée est assez différente de ce qu’ils proposent et que vous offrez quelque chose de vraiment unique. Penchez-vous sur leurs tarifs, leur modèle d’affaires, leur marketing et leur service client. Consultez les avis à leur propos : est-ce que leurs clients réclament des choses qu’ils ne font pas ? Et si c’est le cas, cette lacune pourrait-elle représenter une opportunité commerciale pour vous ?

Étudiez votre marché cible

Il vous faut savoir quel genre de choses vos clients potentiels sont prêts à acheter et combien ils seraient prêts à dépenser pour ce que vous offrez. Les outils d’étude de marché, comme les sondages ou les panels de consommateurs, sont très utiles pour recueillir des avis qui vous aideront à peaufiner vos idées et votre approche. Vous pouvez mettre en place une étude de marché basée sur un modèle en utilisant des outils gratuits tels que SurveyMonkey.

2. Identifiez les obstacles qui vous attendent et contournez-les

Toutes les petites entreprises sont différentes, mais elles doivent toutes faire face à des obstacles au cours de leur lancement, certains plus importants que d’autres. Voici quelques-uns des défis typiques qui se posent aux petits entrepreneurs, et quelques stratégies pour les surmonter.

Établir qui sera le propriétaire de l’entreprise

Si vous êtes plusieurs à être impliqués, il va falloir discuter avec franchise pour établir qui sera propriétaire de l’affaire et si cette dernière sera partagée à égalité entre les fondateurs. Réfléchissez pour savoir qui accomplira la majeure partie du travail et ce que chacun met sur la table. Convenez de règles de base pour savoir comment chacun contribuera à l’entreprise et comment procéder si quelqu’un souhaite se retirer de l’affaire.

Choisir vos systèmes et logiciels

L’un des problèmes qui se posent lorsqu’on est propriétaire d’une petite entreprise est de savoir comment développer l’infrastructure adéquate. Choisir des processus et de logiciels qui vous sont utiles, ne vous rajoutent pas de travail et ne vous compliquent pas la vie peut être un facteur déterminant de votre succès quand vous démarrez. Qu’il s’agisse d’outils de gestion de projets, de logiciels de comptabilité, ou même de tableurs basiques, sans oublier le système de messagerie que vous choisissez : tous auront un impact sur votre productivité.

Prenez le temps de vous renseigner sur les différentes options qui existent et adressez-vous directement aux fournisseurs de logiciels, qui pourront peut-être vous offrir des solutions personnalisées spécialement adaptées à votre activité. La bonne nouvelle, c’est que la période des débuts d’une start-up offre l’occasion d’essayer de nouvelles choses et de changer d’avis avant que les processus et les systèmes soient réellement intégrés. Vous pouvez donc vous permettre quelques tâtonnements.

Croissance et recrutement

Il peut être difficile de savoir quand engager votre premier employé. Passer de simple fondateur et entrepreneur au statut d’employeur peut représenter un tournant déterminant pour la culture et le mode de fonctionnement de votre entreprise. Outre les considérations pratiques concernant la paie et les assurances, vous allez devoir prendre le temps de réfléchir à l’impact culturel qu’implique le fait de devenir employeur et à la façon dont vous voulez être perçu en tant que lieu de travail.

3. Identifiez les motifs de succès d’une petite entreprise

Pour réussir, il faut savoir à quoi ressemble la réussite. Comprendre ce qui fonctionne bien vous aidera à développer un avantage concurrentiel au sein de votre marché cible et fera en même temps de votre entreprise un endroit où il fait bon travailler.

L’importance cruciale de la culture

S’il y a une chose qui est sûre, c’est que la réussite d’une petite entreprise va presque toujours de pair avec une culture d’entreprise solide. Les entreprises qui prennent soin de leur personnel, qui sont ouvertes aux idées et dans lesquelles tout le monde se sent écouté et autorisé à contribuer sont sur la bonne voie.

Les entrepreneurs peuvent participer à la mise en place d’une bonne culture d’entreprise en montrant l’exemple par leur comportement. Plutôt que de prendre les décisions unilatéralement, les chefs dignes de ce nom sont capables d’intégrer des points de vue différents et d’adopter de nouvelles perspectives sans pour autant perdre leur statut de preneur de décision finale.  

Soyez ouvert(e) au changement

Garder une certaine souplesse dans la structure de l’entreprise peut vraiment aider les entrepreneurs à s’adapter et à tirer profit des occasions qui se présentent à eux quand ils se lancent. Il n’est pas rare, dans le cadre d’une culture de start-up, que les gens soient amenés à « porter plusieurs casquettes » et se sentent à l’aise pour endosser différents rôles, plutôt que de se limiter à une description de poste ou à un processus de travail rigide. Cela va de pair avec une culture d’entreprise de qualité, qui responsabilise les employés et leur donne la possibilité de faire preuve d’initiative.

Utilisez le marketing à votre avantage

Enfin, une stratégie marketing bien définie est indispensable au succès d’une petite entreprise. Investir dans le marketing amène toutes sortes d’avantages, que ce soit pour le développement de votre marque, de vos valeurs et de votre identité ou pour attirer de nouveaux clients.

4. Établissez des objectifs

Vous a-t-on déjà demandé lors d’un entretien d’embauche où vous vous verriez dans 5 ans ? C’est une question qui s’applique aussi bien aux entreprises qu’aux individus. Votre plan d’affaires doit inclure des objectifs à long terme pour vous permettre de mener à bien la vision d’ensemble que vous avez pour votre entreprise.

En même temps, il est aussi important d’établir des objectifs à court terme et de mesurer leur progrès.

  • Les objectifs à long terme orientent votre stratégie et votre vision globale pour l’entreprise.
  • Les objectifs à court terme vous permettent de garder le rythme au jour le jour et vous protègent contre les comportements non productifs tels que la procrastination et la paralysie décisionnelle.

Pour que vos objectifs soient vraiment utiles, vous devez suivre leur progression. La mise en place d’ICP (Indicateurs clés de performance) comme les données de vente, le chiffre d’affaires ou même la portée de votre entreprise sur les réseaux sociaux vous aidera à vérifier, sur la durée, si vous restez dans la bonne voie et si vous progressez, ou si vous devez effectuer des changements dans certains domaines.

5. Établissez votre position et faites votre promotion

Vous commencez à construire votre marque dès le jour où vous vous lancez, de manière délibérée ou non. Il est donc logique que vous adoptiez une démarche consciente pour le faire et que vous guidiez votre marque à travers les étapes formatives de la construction de son identité. Tout est plus simple si vous arrivez à être clair(e) et réfléchi(e) concernant la façon dont vous voulez être perçu(e) et le public que vous voulez attirer.

De façon plus réaliste, les ressources d’une start-up étant souvent allouées ailleurs, le budget qui vous restera pour assurer votre marketing et votre promotion sera sans doute réduit. Les grandes campagnes de pub qui en mettent plein la vue seront donc probablement hors de votre portée, mais il existe de nombreuses manières de promouvoir votre marque sans vous ruiner.

Investissez du temps dans les réseaux sociaux

Pour beaucoup de petits entrepreneurs, les réseaux sociaux sont une ressource incontournable en raison de la puissance de leur portée et de leur grande accessibilité. Développer son ton, se constituer une communauté d’abonnés, créer et publier des contenus et répondre aux clients potentiels sont autant de choses qui prennent du temps, c’est certain, mais le marketing sur les réseaux sociaux ne doit pas nécessairement vous occuper de longues périodes dans la journée.

En faire peu, mais souvent, en passant quelques minutes ici et là à renforcer votre présence sur les réseaux sociaux, peut donner des résultats significatifs bien plus vite que vous ne le pensez. C’est en partie dû à l’effet de cascade des partages : les bons contenus développent leur propre dynamique, que vous avez ensuite la possibilité de renforcer à l’aide de publicités payantes lorsque votre budget vous le permet.

Augmentez le nombre de clics grâce à la SEO

L’optimisation pour les moteurs de recherche (Search Engine Optimization, ou SEO) est une autre stratégie utile pour les petites entreprises cherchant à élargir leur audience. La SEO est parfois considérée comme un art mystérieux et difficile à appréhender pour les non-initiés. Mais vous pouvez en acquérir les bases et les mettre en pratique rapidement pour garantir des pages Web et des articles de blog au sommet de leur performance. Certains des conseils les plus utiles en la matière proviennent des moteurs de recherche eux-mêmes, comme le Guide SEO pour les débutants de Google.

Perfectionnez l’art du communiqué de presse

Si vous assurez la promotion de votre entreprise avec un budget limité, n’oubliez pas le traditionnel communiqué de presse, qui ne coûte pratiquement rien à produire et qui, s’il est bien fait, peut attirer l’attention de personnes très influentes sur votre entreprise. Voici donc un guide du bon communiqué de presse, composé par un journaliste du Guardian.

6. Vous faites partie d’une communauté de petites entreprises

Où que vous en soyez dans le processus, le lancement de votre entreprise peut être à la fois enthousiasmant et intimidant. Fort heureusement, vous n’avez jamais à le traverser complètement seul. Beaucoup d’autres gens sont en train d’effectuer le même parcours et de nombreuses ressources sont disponibles pour vous aider à réussir.

Vous fourmillez d’idées pour votre petite entreprise ? Découvrez quatre leçons de multinationales pour votre PME

0

Les commentaires sont fermés.

5 habitudes bien-être à suivre si vous travaillez à domicile

Le télétravail implique un contrôle total de votre environnement de travail. Faites-vous plaisir...

3 mins de lecture

Six choses que l’on déteste en networking et comment y remédier

Vous allez aux événements de networking en traînant les pieds ? Vous n’êtes pas seul. Tout le...

4 mins de lecture

Comment créer un logo pour votre entreprise

Que vous conceviez vous-même votre logo ou fassiez appel à un graphiste, voici quelques conseils...

7 mins de lecture