Skip to content

Les signes du succès : le travail d’illustrateur typographique indépendant

Lana Hughes est spécialisée dans le lettrage à la main, le dessin d’enseigne et l’illustration typographique. Nous l’avons rencontrée pour découvrir en quoi le travail indépendant était la meilleure solution pour elle, comment elle attire de nouveaux clients et quels sont ses conseils pour les personnes qui souhaiteraient suivre une voie similaire.

Après avoir obtenu son diplôme supérieur de graphisme à l’Université des arts créatifs de Farnham, dans le Surrey, l’artiste londonienne Lana Hughes a passé un an à parcourir (et à peindre) l’Australie et l’Asie du Sud-Est.

De retour à Londres, elle travaille en tant qu’indépendante et participe au tiers des travaux du studio de design Animaux Circus, qu’elle a cofondé en 2010. Elle a réalisé des travaux pour des grandes marques comme British Airways, O2, Tesco ou encore Liberty London et vient tout juste de lancer sa propre ligne de Cartes de Vœux pour Scribbler Cards. Parallèlement, elle organise des ateliers et expose ses œuvres un peu partout dans Londres. Pas mal, n’est-ce pas ?

Parlez-nous de votre travail. Comment êtes-vous venue aux lettrages et à la peinture d’enseigne ?

J’ai toujours aimé les belles typographies, mais c’est au cours de mes études que j’ai découvert le lettrage à la main. J’ai étudié les beaux-arts avant l’université. C’est donc tout naturellement que j’ai combiné ma passion pour l’art et pour la typographie dans mes graphismes.

Que faisiez-vous avant de vous lancer à votre compte ?

Avant de me lancer seule, je travaillais dans un studio de design, Animaux Circus, que j’avais fondé avec deux amis. Nous travaillons ensemble depuis bientôt sept ans et nous continuons de collaborer, même si c’est désormais plus ponctuel.

Ça faisait un moment que je songeais à me lancer seule, et j’ai sauté le pas il y a quelques années. Ça a été une excellente décision, qui m’a rendue très heureuse, car j’ai eu la chance de travailler avec des clients fabuleux.

Qu’en est-il de vos influences ? Comment avez-vous développé votre style ?

Mon père adore peindre des enseignes dans son temps libre. J’ai donc grandi au milieu d’enseignes et de livres dédiés à la typographie. Il m’a toujours encouragé à dessiner, dès mon plus jeune âge. Au fil des années, j’ai compris que je voulais avoir un travail créatif. Mon père a donc joué un rôle important, au même titre que certains peintres d’enseignes, muralistes ou illustrateurs. J’ai passé des années à admirer des enseignes et des œuvres urbaines, tout en mettant au point mon propre style. Après des années de pratique quotidienne, je maîtrise désormais mon propre style et mes propres méthodes de lettrages.

Expliquez-nous votre processus de création. Pourquoi préférez-vous travailler à la main ?

J’adore former les lettres à la main. Il y a une dimension particulière au tracé de ces lignes continues. On n’obtient pas vraiment le même effet en passant par le numérique. Bien sûr, je crée régulièrement des designs numériques pour certains projets, et je suis ravie du résultat. Mais toutes mes créations démarrent par un dessin à la main. Rien ne remplace l’authenticité d’un travail réalisé par un geste humain.

À chaque support que j’utilise correspond une technique à assimiler. J’aime découvrir de nouveaux matériaux et apprendre à les maîtriser. Par exemple, le travail au pinceau fait appel à une technique très différente de celle de la plume. Le résultat est lui aussi très différent.

Vous venez de lancer une ligne de Cartes de Vœux pour Scribbler. Avez-vous une approche différente pour les projets à petite et à grande échelle ?

Au départ, je traite tous les projets de la même manière. C’est en cours de route que je suis amenée à prendre une direction particulière. Je commence par passer un jour ou deux à réaliser des croquis et à trouver des idées que je présente ensuite au client. Une fois que nous avons opté pour un design et que nous nous sommes mis d’accord sur le résultat, je connais l’échelle et les modalités du projet. Je sais si je vais travailler en extérieur, perchée sur une échelle sur place ou encore dans mon atelier.

Comment faites-vous connaître votre travail ? Comment attirez-vous de nouveaux clients ?

Je m’efforce de maintenir mon site et mes profils des réseaux sociaux à jour, en publiant mes travaux les plus récents. Mais je prends surtout le temps de créer des supports promotionnels amusants et actuels : Cartes de Visite, Flyers ou encore Cartes Postales qui comportent quelques mots ou quelques lettres. J’envoie les Cartes Postales à des personnes pour qu’elles les gardent sur leur bureau ou les envoient à des amis. Je pense qu’il est important d’avoir quelque chose d’un peu insolite pour se démarquer professionnellement, quelque chose dont les gens se rappelleront !

J’essaye aussi de participer à des événements et des salons artistiques. J’aime rencontrer de nouvelles relations en vue de collaborations, autant que je peux. Enfin, je réalise des fresques dans la rue pour mon plaisir. C’est toujours une bonne façon d’établir le contact avec les gens !

Comment restez-vous fidèle à vous-même et à votre style tout en travaillant pour des clients ?

Je préfère penser que mes clients me choisissent pour mon style, plutôt que parce qu’ils ont simplement besoin d’un panneau ou d’un lettrage personnalisé. Au fil des années, j’ai appris diverses techniques de lettrage en autodidacte. J’ai donc un style versatile, que je peux adapter à différents cahiers des charges tout en conservant ma patte.

En général, on parvient à deviner qui a créé tel ou tel design. En tant qu’artiste, on ne peut pas s’empêcher d’incorporer son style dans tout ce que l’on crée. Je travaille dur pour concevoir un design qui me plaira à moi ainsi qu’au client. Au final, c’est cela qui importe : si l’on ne crée pas quelque chose dont on est fier et dans lequel on croie, pourquoi les autres apprécieraient-ils notre travail ?

Quel a été votre projet commercial préféré et pourquoi ?

J’ai adoré travailler avec l’équipe de Scribbler Cards. Les pièces que j’ai créées dans le cadre de ce projet étaient exclusivement centrées sur mes propres designs. L’équipe et moi-même avons réfléchi ensemble aux expressions à utiliser et j’avais carte blanche pour le cheminement créatif et l’allure finale des cartes.

J’ai travaillé sur un autre projet intéressant pour Liberty London, qui consistait à créer des panneaux peints à la main pour leur boutique de Noël. Ça a été super de voir mes créations en magasin au détour d’une virée shopping !

J’ai aussi beaucoup apprécié le travail réalisé pour International Alert, une association caritative en faveur de la paix. J’aime que mon travail apporte un peu d’aide. En vérité, j’aime tous les aspects de mon travail !

Comment élaborez-vous votre marque et comment faites-vous la promotion de votre travail ? Et quelle utilisation faites-vous de MOO ?

Comme je l’ai mentionné, j’essaie de prendre le temps de créer des Cartes Postales et Cartes de Visite promotionnelles que j’envoie à des clients et à des prospects. J’avoue être un peu tatillonne concernant mes supports promotionnels. Je veux toujours être sûre que j’ai bien la meilleure version de mon travail afin de faire bonne impression. Et cela passe par la meilleure qualité d’impression pour mettre en valeur mes designs. Avec MOO, je sais qu’il me sera toujours facile de commander des impressions. L’historique de commande est une fonction très pratique, de même que les délais de livraison très rapides et la possibilité de récupérer ma commande en point relais si je suis occupée. D’ailleurs, je travaille actuellement sur de nouveaux supports promotionnels que je vais bientôt envoyer à l’impression !

Quels sont vos conseils aux entrepreneurs en herbe tentés de se lancer ?

Je pense que la meilleure façon de lancer son affaire est de trouver le domaine qui nous passionne vraiment, quelque chose dans lequel on s’imagine travailler tard le soir pour atteindre le succès.

Cela peut prendre un certain temps avant que l’on se sente prêt à se présenter à son premier client, mais il faut avoir confiance en soi. Il faut poursuivre ses efforts et ils finiront par payer !

Photos par Josh Fray

Laissez une première impression durable avec les Cartes Postales

Restons en contact

Votre dose d’inspiration, de conseils business et d’offres spéciales directement dans votre boîte de réception, toutes les deux semaines.

Je m’abonne!