August 23, 2017

Un café ? Rien de plus simple

Propriétaire du café All That Java, Samantha veut changer la manière dont vous achetez votre café en plaçant votre confort au cœur de son activité.

C’est l’incontournable du matin, le carburant de nos semaines chargées. On exige généralement de l’avoir instantanément, de qualité et facilement.

Ce sont ces exigences de notre consommation de café qui ont guidé la carrière de Samantha, propriétaire de All That Java. Samantha a vécu à Seattle, où elle a particulièrement apprécié la possibilité d’acheter son café par drive, lors de ses matinées chargées.

De retour sur la côte est des États-Unis, elle a été surprise de voir que ce concept ne s’y était pas encore répandu. Forte de son expérience sur la côte ouest, elle s’est donné la mission d’importer ce système de commande pratique qui l’avait tant séduite. C’est ainsi qu’All That Java a vu le jour. Une chose est sûre : nous ne verrons plus jamais notre café de la même manière !

Qu’est-ce qui vous a poussé à lancer All That Java ?

Lorsque j’habitais à Seattle, il y avait cinq drives à café en ville et tous les jours, les gens (y compris moi-même) faisaient la queue pour acheter leur café, car c’était très pratique. Lorsque je revenais sur la côte est, je me prenais à regretter que ces enseignes n’y soient pas encore disponibles. Dix ans plus tard, j’ai déménagé à Rhinebeck, sur la côte est. Forte de mon expérience sur la côte ouest, j’ai décidé de lancer All That Java, avec l’objectif de rendre le café facile et rapide à commander. Je suis ravie d’avoir sauté le pas !

Qu’est-ce qui s’est imposé en premier ? La localisation ou l’idée de votre entreprise ?

Je songeais depuis un certain temps à créer une chaîne de cafés. Mais à Seattle, le concept était déjà bien en place, entre les établissements indépendants et les chaînes de plus grande envergure, façon Starbucks. Chez moi à Rhinebeck, dans la vallée de la Hudson, ce type de formule n’existait pas encore. C’était donc le meilleur endroit où commencer. Je suis donc revenue sur la côte est. Je connaissais les gens du coin. Désormais, je sais parfaitement comment ils aiment leur café.

Qu’est-ce qui a inspiré votre branding ? Avez-vous élaboré vous-même votre image de marque ?

J’adore jouer avec les graphismes sur mon ordinateur. Par exemple, je me suis demandée si le V de Java devait avoir la forme d’un mug. Puis je me suis dit que mon entreprise reposait sur le concept du café à emporter. Il fallait donc un gobelet à emporter. Je retravaille mon design jusqu’à ce que je parvienne à quelque chose qui convienne. J’ai suivi la même méthode lorsque j’ai dessiné le plan du café lui-même. Je revenais sans cesse sur les croquis.

Côté couleurs, je suis partie de tons très neutres : ardoise, bleu marine, blanc. Au bout d’un mois ou deux, j’ai incorporé des touches de couleurs plus vives. C’est ma façon de procéder. Je commence toujours par les noirs, les gris et les blancs et tout à coup, j’ajoute une bougie bleu roi.

Nous avons adoré la manière dont vous communiquez avec vos fans sur les réseaux, à travers des éléments comme le hashtag #brewpoint. Pourquoi accordez-vous une telle importance au fait d’avoir une voix en ligne ?

Le café est généralement un achat impulsif. Selon moi, il était donc important d’avoir une présence en ligne qui me permette de rester dans l’esprit des gens.

Instagram est un réseau amusant. C’était l’endroit idéal pour me lancer. J’ai commencé par créer #brewpoint, un endroit où mes clients pouvaient diffuser leurs photos et leurs expériences. Depuis, le projet est devenu une véritable communauté de fans de Java.

  • All that Java coffee cups
  • All that Java coffee cups

Qu’est-ce qui vous a donné l’idée de créer votre système de commande par texto ?

À mes yeux, l’efficacité et la simplicité sont les maîtres mots. C’est bien ce qui me poussait à faire la queue au drive tous les jours à Seattle. Je voulais fournir la même expérience à mes clients, en facilitant pour eux le processus de commande. Pour le moment, cela passe par les textos, mais j’ai l’ambition de bientôt lancer une appli.

Vous avez récemment lancé votre deuxième café. Avez-vous tiré des leçons de votre expérience à Rhinebeck, afin de ne pas reproduire les mêmes erreurs à Hudson ?

Bien sûr ! Nous avons parcouru beaucoup de chemin depuis nos débuts. Nous avons amélioré l’aménagement de l’espace. Java 2 ne dispose que d’une superficie de 9m². On a donc intérêt à être efficace ! Nous avons pu reproduire la méthode que nous avions suivi la première fois. Tout a donc été beaucoup plus facile : la construction de Java 2 s’est faite en deux semaines.

  • All that Java coffee
  • All that Java coffee
  • Making coffee in All that Java coffee stall
  • Serving coffee in All that Java coffee stall
  • All that Java coffee
  • All that Java coffee

Pouvez-vous nous raconter ce qui vous a amenée à créer vos #MOOcards ?

J’utilise MOO depuis des années pour mes projets personnels. C’est aussi par MOO que j’imprimais mon travail de photographe, avant de créer Java. Je savais donc que mes commandes étaient entre de bonnes mains ! La gamme de formats offerte par MOO se prête à de multiples utilisations. J’ai créé toute une série de supports marketing, de la Carte de Visite aux cartes de fidélités.

Quel que soit le design ou la couleur que je demande à l’écran, ma commande en est la reproduction exacte lorsque je la reçois quelques jours plus tard. La texture des cartes est incroyable. Les gens me complimentent toujours à ce sujet.

  • All that Java loyalty cards
  • All that Java loyalty cards
  • All that Java mini business cards

Lancer son activité est à la fois terrifiant et palpitant ! Quels sont vos conseils aux entrepreneurs qui souhaitent s’embarquer dans une voie similaire à la vôtre ?

Pour moi, il faut suivre ce que vous disent vos tripes. C’est le plus important. Souriez, soyez reconnaissants, aimez la vie et n’oubliez pas de savourer chaque étape du voyage !

Découvrez comment l’entrepreneuse Lucy Frost a développé la marque de son studio de tatouage

0

Les commentaires sont fermés.

NAIL : l’agence anti-pub

Découvrez une agence de pub pas comme les autres.

July 27, 2021

Dans le miroir : Soofiya et la représentation de soi dans l’art

Soofiya explore les thèmes du genre et de l’identité.

July 1, 2021

Kate Moross: le design qui fait la différence

Du graphisme à l’illustration, Kate Moross apporte couleur et originalité à tous ses projets.

June 16, 2021