July 21, 2017

Envoyez un peu d’amour : découvrez Hand Plus Heart

Découvrez comment la fondatrice de Hand Plus Heart Marianna Peragallo a fait de sa passion pour la création de cartes de vœux une formidable boutique en ligne.

Marianna Peragallo est la talentueuse artiste à l’origine de la carterie Hand Plus Heart. Installée à New York City, Marianna se passionne pour la conception de cartes depuis ses années de lycée. Déjà à l’époque, elle avait une carte pour chaque occasion. Dans cet entretien, elle nous raconte comment elle a créé une boutique en ligne à partir de son passe-temps et les histoires de ses designs préférés.

Présentez-nous votre activité. D’où vient le nom de votre entreprise ?

Tout a commencé avec mes premières cartes personnalisées pour mes amis et ma famille, alors que j’étais au lycée. Depuis, Hand Plus Heart a grandi pour devenir une boutique en ligne de cartes aux messages drôles et sincères, qui font parfois référence à la culture pop. Mes cartes s’adressent à tous vos proches et représentent d’ailleurs toutes les couleurs de peau. Je voulais que ma collection soit personnalisée, moderne et ouverte à tous.

Quand j’ai commencé à réfléchir au nom de ma boutique, je suis partie de mon sujet et de ma méthode. Je dessine principalement des mains qui tiennent quelque chose : des fleurs, une bouteille de vin, une autre main… Or il se trouve que mes designs sont réalisés à la main en pensant à des personnes en particulier. Mes cartes viennent du cœur. C’est ainsi que m’est venu le nom de Hand Plus Heart (Main+ Cœur en français), et je l’ai adopté.

Comment êtes-vous arrivée à la conception de Cartes de Vœux ?

Je crée des cartes pour les autres depuis toute petite. Au lycée, mes amis me surnommaient « Mashbomb Hallmark », parce que le correcteur orthographique transformait systématiquement mon nom en Mashbomb et parce que, comme la célèbre papeterie Hallmark, je créais des cartes pour toutes les occasions. Quand j’y pense, ma boutique aurait dû s’appeler Mashbomb !

J’ai commencé à élaborer le style de Hand Plus Heart début 2016. Je travaillais alors en parallèle à un autre projet de dessin, intitulé « The Remembrance Archive » (en français, l’Archive des souvenirs). C’était un projet tentaculaire. Je suis une artiste visuelle spécialisée dans le dessin, mais je travaille aussi sur des projets artistiques qui répondent à une esthétique très différente de celle de Hand Plus Heart. La création de ces cartes a été un exutoire qui m’a fourni un espace pour me focaliser sur les moments qui apportent du bonheur aux gens. En octobre 2016, je disposais d’une gamme de cartes conséquente. J’ai donc créé un site distinct de mon site d’artiste, où j’ai pu présenter mon portfolio commercial et ma boutique en ligne.

Que faisiez-vous avant de créer votre entreprise ? D’où vous est venue l’idée de vous lancer à votre compte ?

J’étais directrice de studio pour un autre artiste. J’ai quitté mon poste afin d’accorder davantage de temps à mon propre travail. Hand Plus Heart est un projet parmi tant d’autres. La boutique en ligne m’a semblé être l’évolution naturelle quand je me suis aperçue du nombre de cartes que j’avais créées. Pour être honnête, je n’ai vraiment pas l’esprit commercial, mais j’adore lancer de nouveaux projets et les partager avec d’autres personnes. L’ouverture de ma boutique se résume justement à cela !

Je veux avant tout créer des graphismes qui plaisent aux gens et qui les touche d’une certaine façon. Le fait de créer m’apporte une certaine satisfaction. L’éventualité de ne pas pouvoir être créative est une source d’anxiété pour moi, qui me pousse à créer constamment. Ce n’est probablement pas un mode de fonctionnement très sain, mais c’est comme ça !

Certaines de vos cartes ont une histoire très particulière. Votre carte « Appels manqués de Maman » est tout simplement géniale, car tout le monde peut s’y identifier. C’est votre vécu qui vous inspire ?

Tout à fait. C’est ma vie et celle de mes proches qui inspirent mes cartes. D’ailleurs, j’ajoute souvent une petite histoire aux cartes que je publie sur le compte Instagram de Hand Plus Heart. La carte « Appels manqués de Maman » est l’une de mes préférées. Je l’ai créée pour la fête des mères. Ça fait longtemps que je n’ai pas eu une série d’appels manqués de ma mère, mais ça arrive encore à mon frère de temps à autre.

Quand c’est le cas, c’est assez drôle parce que lorsqu’on rappelle, on a droit à un « MAIS T’ÉTAIS OÙ ??? ». Dans ces moments-là, j’ai envie de répondre : « J’étais à l’agonie. Merci d’avoir appelé un million de fois, ça m’a beaucoup aidée, c’est pour ça que je te rappelle ». En général, je me contente plutôt de répondre : « Pardon, je préparais le dîner. » J’ai de très bonnes relations avec ma mère et nous discutons souvent. Je peux me permettre de plaisanter avec elle.

Vos illustrations font beaucoup référence aux memes et à la culture du web. Qu’est-ce qui vous plaît tant dans cet univers ? Créez-vous d’abord le message ou l’illustration ?

En général, j’ai une situation ou une personne en tête et je note mes idées comme elles me viennent. Le message et le dessin se développent généralement ensemble. Il m’arrive de puiser dans les memes. C’est le cas pour la carte de Saint Valentin Rizzo et la carte de Noël Lolita malgré moi (Mean Girls en anglais). J’use et abuse des émojis dans mes messages. C’est donc tout naturellement qu’ils ont fini par apparaître sur mes cartes. Cela dit, je suis généralement la dernière au courant des nouveaux memes et tendances web. Les images et les textes que je choisis reflètent davantage ma propre sensibilité et mon humour qu’un véritable intérêt pour le web.

Quel est votre design préféré et pourquoi ?

L’une de mes cartes préférées montre un dessin de Rizzo du film Grease, avachi sur un banc et qui dit en anglais : « Valentines Day? Sounds like a drag. » [en référence à la chanson du film, ndlt] Quand j’étais petite, je regardais Grease tous les weekends et j’adorais Rizzo. J’avais créé cette carte juste pour moi à l’occasion de la Saint Valentin, même si à vrai dire, j’adore cette fête.

Quelles sont les réactions à vos cartes ? Avez-vous une anecdote à raconter, où l’une de vos cartes avait sauvé la mise à quelqu’un ou établi de nouveaux liens ?

J’ai reçu des réactions vraiment adorables à mes cartes. Mes proches sont particulièrement touchés lorsqu’ils découvrent qu’ils sont à l’origine de ma carte. L’option de personnalisation de la couleur de peau a été particulièrement bien reçue. Une amie m’a confié qu’elle ne s’était jamais sentie représentée dans les cartes de vœux par le passé. Elle a donc été très émue d’avoir la possibilité de donner à sa mère une carte à laquelle elle pouvait s’identifier.

Comment faites-vous la promotion de votre marque ? Utilisez-vous les réseaux sociaux pour gagner en notoriété ?

Je m’appuie avant tout sur les réseaux sociaux et je me renseigne actuellement sur les possibilités promotionnelles de Facebook et d’Instagram afin d’atteindre plus de monde. J’adore aussi participer à des événements comme celui de l’Art Helix Gallery. C’est l’occasion de rencontrer les gens en personne.

MOO a la tâche importante d’imprimer vos magnifiques designs. Pourquoi nous avoir choisis ?

Sans hésiter, Printfinity est l’une des fonctionnalités MOO que je préfère. Mon entreprise est toute petite et cette option me permet de commander plusieurs versions de couleurs de peau pour mes designs sans avoir à stocker des volumes invraisemblables. Le papier et l’impression sont toujours d’excellente qualité et le service clients est sans pareil. Avec MOO, mes designs sont entre de très bonnes mains.

Quels sont vos projets pour la suite ?

Je crée sans cesse de nouvelles cartes et j’ai l’intention de proposer bientôt de nouveaux sacs en toile sur ma boutique. J’ai récemment travaillé sur des commandes sur mesure avec Hand Plus Heart. J’espère pouvoir développer cet aspect de mon activité. Et je commence un MFA a l’École des arts visuels de New York cet automne !

Quels sont vos conseils aux entrepreneurs en herbe tentés de se lancer ?

Hand Plus Heart m’apporte beaucoup de bonheur. Très honnêtement, je n’avais pas particulièrement l’intention de gagner de l’argent avec ces cartes. J’ai bien conscience que ce n’est pas un très bon conseil pro… Mais je pense qu’il est important de ne pas se mettre en tête de faire des profits immédiatement.

Démarrer une activité, même toute petite, requiert beaucoup de temps et de patience. Il y a eu beaucoup de détails à mettre en place au départ : trouver la bonne plateforme pour le site, photographier les cartes, créer le compte Instagram, trouver l’emballage adéquat, évaluer les frais de port… Tout cela a pris des semaines, beaucoup plus longtemps que je ne l’avais anticipé. Mais comme j’appréhendais cela comme un loisir, ça ne m’a pas pesé.

J’ai demandé conseil à mes proches et j’ai fait moi-même ce que j’ai pu. C’est ainsi que j’appréhende la plupart de mes travaux. J’ai la chance d’avoir autour de moi des personnes incroyablement généreuses et patientes. Et je tâche de limiter les coûts et le temps nécessaires à Hand Plus Heart pour pouvoir assurer sur la durée. Il est important que cette expérience reste positive et sincère à mes yeux.

Ça vous a donné envie de créer vos propres Cartes de Vœux ? Commencez dès maintenant vos créations

0

Les commentaires sont fermés.

Geo Heaven ou comment gérer son activité secondaire

Réussir le lancement de son entreprise est une expérience exaltante, mais aussi un défi. Pour le...

5 mins de lecture

Devenir une star d’Instagram : décryptage d’une artiste

Cette artiste à qui l'on avait interdit de peindre a peaufiné son style, sa marque et réuni une...

7 mins de lecture

Auto-réflexion : Soofiya et la représentation de soi

MOO a rencontré l’artiste Soofiya pour parler de ses explorations colorées de l’identité et...

5 mins de lecture