April 4, 2018

Panopli, un marché mondial pour les artistes

Panopli aide les artistes et les designers à rentabiliser leur travail en leur proposant un moyen de vendre facilement leurs idées créatives.

Pas évident de mêler créativité et rentabilité. Bien qu’ils ne soient pas designers, les entrepreneurs français Maxime Delmotte et Adrien Salamon ont compris que leurs compétences commerciales seraient un atout précieux pour le secteur du design.

Le résultat ? Panopli, un site qui permet à des artistes de tous horizons de vendre leurs créations sous forme d’estampes, de t-shirts ou de sacs en toile.

MOO a rencontré Adrien Salamon afin de découvrir ce qui a incité le duo à se tourner vers l’art et comment l’entreprise se fait connaître auprès d’artistes et de clients.

Qu’est-ce qui a incité deux étudiants en commerce à s’immerger dans l’univers créatif ?

J’ai rencontré Maxime Delmotte, cofondateur de Panopli, lors de ma première année d’école de commerce. C’était mon coloc et nous étions tous deux passionnés d’art, sans être vraiment créatifs. Nous nous demandions comment nous pourrions mettre nos compétences commerciales au profit des artistes.

De discussion en discussion, nous avons créé une association étudiante destinée à aider les artistes à financer leur projet, proposant entre autres des services de comptabilité et de stratégie marketing. En deux ans, nous avons participé à plus de vingt projets, parmi lesquels des concerts, des expositions d’art et des enregistrements d’album.

Qu’est-ce qui vous a motivés à étendre votre projet ?

Après nos études, nous sommes partis au Caire travailler avec l’équipe fondatrice de Jumia, l’équivalent d’Amazon en Égypte. L’équipe comptait dix personnes à notre arrivée, 150 à notre départ. Jumia domine désormais le secteur de l’e-commerce en Égypte.

Cette expérience hors du commun nous a d’autant plus motivés à combiner nos deux passions du design et de l’e-commerce. Nous avons donc décidé de rentrer en France et de créer un site qui aiderait les créatifs à rentabiliser leurs designs grâce à des solutions e-commerce faciles à prendre en main.

Nous avons donc créé Panopli.co avec un objectif très précis : aider les créatifs à gagner plus. Nous voulions leur donner la possibilité de se concentrer sur ce qu’ils font le mieux, créer, et prendre en main le reste.

Comment s’organise votre activité ?

Nous voulions élaborer un service dédié qui permettrait à des marques comme Cantoche et le magazine européen Neon de vendre des t-shirts ou des estampes de qualité à partir de leurs designs. Ces produits sont fabriqués localement et imprimés à la demande dans nos ateliers français.

Nos vendeurs font leur promotion sur leur propre boutique et sur les réseaux sociaux. Nous avons aussi une équipe dédiée qui aide nos clients à dynamiser leurs ventes et organise des webinaires sur des thèmes comme la promotion.

Notre équipe produit, emballe et envoie chaque commande pour l’artiste. Ainsi, nos clients n’ont pas à se préoccuper de racheter du stock ou d’aller à la poste.

Les seuls frais de nos vendeurs sont les coûts de production pour chaque article. Nous avons passé toute l’année dernière à élaborer notre offre et nous sommes fiers que des milliers de talents l’utilisent désormais pour vendre leurs designs imprimés sur des produits.

Quel est votre moteur ?

Certains vendeurs qui utilisent Panopli sont des graphistes. Ils sont désormais en mesure de refuser les projets qui ne sont pas rentables, parce qu’ils savent que leur boutique générera suffisamment de revenus.

Certains utilisent ce complément de revenus pour acheter du mobilier, financer des expos ou tout simplement prendre des vacances ! Le fait de savoir que nos artistes sont en mesure de se concentrer davantage sur leur art, ça fait plaisir.

Du point de vue de nos vendeurs, nous faisons tout le travail fastidieux : nous créons la boutique en ligne, nous fabriquons les produits, nous les livrons, nous prenons en charge le service clients. Mais pour nous, c’est ça qui est facile !

Comment utilisez-vous MOO pour construire et promouvoir votre marque ?

Nous utilisons MOO de plusieurs façons. Tout d’abord, nous avons toujours nos Cartes de Visite sur nous. Nous assistons à de nombreux événements, expos et concerts et nous y rencontrons toujours des gens qui ont envie de créer leur marque de t-shirts ou qui ont besoin d’une solution pour vendre leurs produits en ligne.

Ensuite, nombre de nos vendeurs utilisent MOO pour promouvoir leur marque. Par exemple, Balibart, l’un de nos vendeurs les plus populaires en France, a créé une campagne promotionnelle très créative : chaque fois que vous utilisez le hashtag #balibartsengage sur Instagram ou sur Facebook avec une photo de l’un de nos produits, la société donne un produit à une association caritative en France. Pour diffuser cette campagne, ils utilisent les Flyers que nous envoyons à nos clients lorsqu’ils commandent sur le site.

Et le meilleur pour la fin : les Autocollants ! On les adore. Nous les collons partout, sur nos emballages, ordinateurs, téléphones portables…

Que conseillez-vous aux créatifs qui cherchent à vendre leur travail ?

C’est plus facile qu’il n’y paraît. Vous n’avez rien à perdre et vous pourriez même générer rapidement des revenus !

Nous conseillons à nos vendeurs de se concentrer sur les réseaux sociaux et d’interagir avec leurs clients pour vraiment comprendre leurs besoins. Nous les encourageons également à collaborer avec d’autres créatifs. La collaboration permet aux deux artistes de promouvoir le même projet. C’est gagnant-gagnant ! Et c’est une expérience intéressante !

Qui dit travail ne dit pas forcément routine. Créez vos Cartes de Visite, Flyers et Autocollants originaux.

0

Les commentaires sont fermés.

Monotype met la typographie à l’heure du numérique

Découvrez comment Monotype fait entrer la typographie dans le 21ème siècle.

September 20, 2021

NAIL : l’agence anti-pub

Découvrez une agence de pub pas comme les autres.

July 27, 2021

Dans le miroir : Soofiya et la représentation de soi dans l’art

Soofiya explore les thèmes du genre et de l’identité.

July 1, 2021