May 11, 2017

Comment devenir illustratrice indépendante

Illustratrice indépendante, Nikki Farquharson se spécialise dans la création de motifs et de lettrages à la main. Elle a travaillé avec des grandes marques comme Malibu Rum et MAC Cosmetics. Comme a-t-elle trouvé le courage de se lancer seule et comment a-t-elle rencontré son premier client ?

Présentez-nous votre activité.

Je suis illustratrice indépendante. Je suis venue à l’illustration commerciale peu avant d’obtenir mon diplôme, avec ma première commande. J’avais du mal à croire que quelqu’un voulait me payer à faire ce que j’aimais. Comprenant que l’illustration commerciale pouvait me faire vivre, j’ai persévéré dans cette voie et j’ai réalisé des dessins pour plusieurs marques, au Royaume-Uni et à l’international.

Vous vous spécialisez dans l’illustration abstraite et la typographie à la main. Ça a toujours été votre créneau ?

J’ai suivi des études de graphisme à l’université et j’ai toujours aimé les designs minimalistes. Au fil de mes études, j’ai commencé à me lasser de toutes les règles du graphisme. C’est comme ça que j’ai découvert ma passion pour l’illustration abstraite à la main. Je trouve que l’illustration laisse beaucoup plus de place pour s’exprimer, ce qui m’a poussée à m’y plonger encore davantage. D’après moi, on est beaucoup plus libre en dessinant qu’en suivant les règles du design.

Quel a été le moteur de votre projet d’entreprise ?

Comme j’avais fait des études de graphisme, le chemin tout tracé après mon diplôme était celui d’un emploi salarié, avec des horaires de bureau. Quand je me suis rendu compte qu’une autre voie était possible, celle de la profession libérale, je me suis lancée, tout simplement. Mon objectif principal est de laisser libre cours à mon expression et d’être heureuse en réalisant mes créations. Si d’autres personnes apprécient mon travail, c’est un plus.

Vous avez travaillé avec des clients incroyables. Comment avez-vous fait connaître votre travail ?

Je pense qu’il y a eu un effet domino. Tout a commencé quand le site It’s Nice That a publié mes travaux, alors que j’étais encore étudiante. Mon premier client m’avait repérée sur ce site, puis d’autres clients ont suivi via ce site. La première grande marque qui a fait appel à mes services était Malibu Rum. Ils avaient vu certains de mes projets en technique mixte, qui associaient illustration et photo.

La plupart de mes commandes me viennent du bouche-à-oreille, mais il est très important d’avoir un site internet à jour, une présence sur les réseaux sociaux et un portfolio numérique. C’est à travers mon site que MAC cosmetics m’a découverte.

Comment répondez-vous aux besoins de vos clients tout en restant fidèle à votre style ?

Il peut être difficile de rester soi-même lorsque l’on travaille pour des clients. Quand j’ai travaillé pour Malibu, l’équipe était d’abord intéressée par un design qui mêlerait photo et illustration. Cela ne me semblait pas être une bonne solution pour leur produit. Je les ai donc réorientés vers mon travail d’illustration abstraite. Je prends toujours le temps de travailler en tandem avec mes clients, afin de réaliser un travail qui réponde vraiment à leurs besoins. Cependant, je suis fidèle à mes goûts et à mon style.

Quel a été votre projet client préféré et pourquoi ?

J’apprécie chaque projet pour des raisons différentes. J’ai collaboré avec un photographe sur un projet numérique. C’était une nouvelle technique pour moi. J’ai créé mes illustrations à la main, comme d’habitude, puis j’ai numérisé le design. J’ai mis du temps à maîtriser Photoshop, mais je me suis beaucoup amusée car c’était pour moi une façon complètement nouvelle de travailler. J’apprécie qu’un projet me permette d’expérimenter de nouvelles choses.

Comment élaborez-vous votre marque et comment faites-vous la promotion de votre travail ?

J’aime que mon travail parle de lui-même. J’utilise beaucoup les couleurs vives. En revanche, faire de la promotion ne me vient pas naturellement. C’est un point que j’essaye en ce moment d’améliorer. Il m’arrive d’avoir du mal à appréhender la dimension commerciale de mon activité. Je suis avant tout une artiste.

En ce moment, je crée ma boutique en ligne. Je réalise des cartes de vœux, du papier cadeau et des gravures, mais j’espère pouvoir m’aventurer sur d’autres supports, comme des bandeaux ou des tapisseries. J’adore l’idée que mes illustrations deviennent le produit final ! Je veux créer des produits aussi proches du support papier que possible.

Utilisez-vous les réseaux sociaux pour faire votre promotion ?

Oui. Instagram est sans aucun doute mon réseau préféré, car il me permet de montrer les étapes de mon travail. Comme tout est dessiné à la main, chaque design représente beaucoup de travail. Il me semble que les gens aiment découvrir l’élaboration d’un design et se sentir inclus dans ma démarche créative.

Comment utilisez-vous MOO ?

Je mets un point d’honneur à fournir un travail de qualité, du design lui-même jusqu’à l’emballage. J’ajoute mes Cartes de Visite Luxe dans chaque commande, ainsi que qu’une MiniCard en guise de Carte de Remerciement. Chaque paquet est ensuite refermé par un Autocollan à l’effigie de mon logo. Il est important pour moi de montrer à travers l’emballage à quel point j’aime mon travail et combien c’est important pour moi. MOO m’aide à faire passer ce message.

Quels sont vos projets pour la suite ?

J’ai toujours voulu me servir de mon art pour exprimer mes idées politiques et sociales. Je travaille actuellement sur des gravures typographiques politisées, afin de les vendre dans ma boutique en ligne. Je viens juste de terminer une œuvre centrée sur le mot anglais « Resist », inspirée des événements politiques récents.

Quels sont vos conseils aux entrepreneurs en herbe tentés de se lancer ?

Chaque fois que l’on me pose cette question, je me rappelle ce que je ressentais quand j’étais à l’université. Je me souviens d’avoir montré quelques-unes de mes illustrations à un professeur. On m’a dit de les mettre de côté et de s’en tenir au graphisme. La critique négative a un côté paralysant. Persévérez dans ce que vous aimez, ne laissez personne vous détourner de vos ambitions, de vos objectifs ou de vos passions. Il s’agit vraiment de croire d’abord en vous-même.

Personnalisez vos paquets avec les Autocollants

0

Comments are closed.

De la toile à la carte de visite : publicité singulière

Trois artistes nous expliquent comment elles ont utilisé leurs cartes de visite comme portfolio de...

3 mins de lecture

Le pouvoir à la palette : inspiration branding colorée

Rien ne fait autant impression qu’une explosion de couleurs ou une belle palette. Ces...

3 mins de lecture

Comment créer vos premières Cartes de Visite

Votre nom, vos images, votre design... La commande des Cartes de Visite est un rite de passage pour...

4 mins de lecture