February 7, 2019

Trouver des occasions de parler en public

Les discours sont des moyens simples et rapides de faire décoller votre entreprise et votre marque. Voici comment décrocher votre première intervention.

Pourquoi passer du temps à améliorer ses talents d’orateur ?

Savoir parler en public est utile dans la plupart des domaines d’activité, des entreprises traditionnelles aux start-up en passant par les professions artisanales.

La capacité à s’exprimer de manière confiante et efficace devant un public pourra être bénéfique dans de nombreuses situations. Par exemple, vous pouvez chercher à compléter vos revenus ou à décrocher de nouveaux contrats en intervenant régulièrement lors de divers événements. Ou vous êtes un dirigeant qui doit inspirer et motiver son équipe pendant les conventions d’entreprise.

Si vous n’êtes pas encore convaincu(e), pensez aux nombreuses opportunités offertes aux bons orateurs dans le monde du numérique.

Vous pourriez produire des tutoriels YouTube intéressants et utiles qui deviendraient viraux, préparer des tribunes sous forme de vidéos à partager sur LinkedIn ou Twitter, ou enregistrer des webinaires qui feraient de vous un leader d’opinion dans votre secteur.

Il serait même possible d’envisager, si les choses se passent bien, de commercialiser vos webinaires ou tutoriels en tant que produits ou services payants.

Quels que soient vos objectifs, le talent oratoire est une compétence utile à ajouter à votre CV. Voici quelques pistes à explorer.

Étape 1 : préparez-vous, pour ne rater aucune opportunité

Avant de vous inscrire pour votre première intervention en public, voici quelques conseils pour vous préparer à monter sur scène.

1. Mettez au point votre style de présentation

Quelles que soient les raisons pour lesquelles vous souhaitez exercer vos talents d’orateur, il est impératif d’avoir développé un style de présentation affirmé.

La manière dont vous parlez, bougez et vous tenez devant un public est aussi importante que le contenu de votre discours, peut-être même plus. Votre posture et votre style peuvent aussi influencer votre ressenti, voire booster votre confiance pendant une intervention.

 

  • Adoptez une posture dominante
    Comme nous l’a appris l’intervenante TED Amy Cuddy, adopter une posture « dominante » peut stimuler votre hormone de la confiance, la testostérone, et réduire le cortisol, responsable du stress. Avant le début de votre intervention, restez quelques minutes debout, le dos droit et les épaules en arrière : vous en ressentirez le bénéfice presque immédiatement.

 

  • Choisissez une tenue confortable et adaptée au message que vous voulez faire passer
    Vos vêtements renvoient une certaine image de vous avant même que vous n’ayez ouvert la bouche : il vaut mieux qu’ils disent « je suis confiant(e) et détendu(e) » plutôt que « je viens d’acheter cette tenue et je ne sais pas trop si elle me va ».

Optez pour des vêtements qui vous laissent suffisamment de liberté de mouvement pour vous déplacer sur scène, montrer vos diapositives et souligner vos propos avec des gestes. Vous pouvez choisir une tenue que vous avez déjà portée et que vous savez confortable.

 

  • Rythmez votre discours
    Nous sommes nombreux à parler vite en situation de stress ; cela peut même s’amplifier lorsque nous nous trouvons devant un public sans rien pour nous ralentir.

 

Pour éviter que votre débit ne soit trop rapide, entraînez-vous à intégrer des pauses dans votre discours. Un petit arrêt après chaque paragraphe permettra à votre public de réfléchir à ce que vous venez de dire et vous laissera du temps pour rassembler vos pensées.

Retrouvez de nombreux autres conseils et astuces pour parler en public en toute confiance ici

2. Structurez votre intervention

Vous allez parler en public, soit, mais qu’allez-vous dire exactement ? Voici quelques idées pour préparer un discours qui fera mouche à coup sûr.

 

  • Choisissez votre passion
    Lorsque vous développez le contenu dont vous allez parler en public, choisissez des sujets que vous maîtrisez et qui vous tiennent à cœur. Vos émotions positives se ressentiront dans votre intervention et la rendront encore plus captivante.

    Choisir des sujets appartenant à votre domaine d’expertise vous aidera également à diminuer votre anxiété avant le jour J, car vous serez en terrain connu. Vos connaissances vous permettront également de répondre facilement aux questions du public.

 

  • Trouvez une accroche thématique à inclure dans votre contenu
    Cherchez une actualité ou un sujet bien connu de tous que vous pouvez intégrer au thème de votre présentation. Par exemple, « Comment réussir dans le marketing numérique » peut devenir « Comment devenir la Taylor Swift du marketing numérique ».

Votre discours n’en sera que plus actuel et plus intéressant. Cela attirera aussi l’attention des personnes qui verront le titre de votre discours sur le programme de l’événement, et les encouragera à se rendre à votre présentation plutôt qu’à d’autres.

 

  • Préparez une intervention modulaire
    Même si vous adorez prendre la parole en public, il n’est pas très amusant de devoir réécrire votre discours à chaque intervention en fonction du temps spécifique qui vous est imparti. Suivez ce conseil pour gagner du temps dès le début.

 

Construisez un discours modulaire composé de « blocs » thématiques autonomes, chacun disposant de ses diapositives propres. Par exemple, vous pouvez rédiger un bloc d’introduction qui servira aux publics qui ne connaissent pas votre sujet, et que vous pourrez supprimer dans le cas contraire. Ou bien vous pouvez concevoir un bloc qui détaille telle méthode ou telle technique et qui peut être supprimé si le temps vient à manquer.

Outre supprimer ou ajouter des blocs, vous pouvez modifier leur ordre pour réorganiser votre discours selon les éléments que vous voulez mettre en avant.

Ainsi, vous pourrez facilement adapter votre sujet aux différents événements et publics sans avoir besoin de réécrire intégralement tout le discours.

Étape 2 : trouvez votre première intervention publique

Maintenant que vous savez ce que vous allez dire et comment, penchons-nous sur les différents moyens de trouver comment mettre la théorie en pratique.

 

  • Les événements locaux

 

Recherchez en ligne et demandez autour de vous s’il existe des événements, tels que des festivals régionaux ou des conférences. S’il n’existe pas de processus officiel de candidature pour les interventions, ne vous découragez pas. Trouvez le nom de l’organisateur de l’événement et contactez-le par e-mail ou par téléphone pour vous présenter et demander si une intervention l’intéresserait.

  • Les institutions et associations
    Aux États-Unis, la plupart des états et des villes possèdent un Rotary Club ou une Chambre de commerce proposant un calendrier d’événements auxquels vous pouvez vous inscrire. Vous pouvez aussi vous renseigner auprès de votre bibliothèque municipale.

Pour des groupes plus spécialisés, explorez le monde des associations pour trouver des événements potentiels liés à votre spécialité professionnelle ou domaine d’intérêt.

  • Les présentations sur le lieu de travail
    Si votre entreprise est suffisamment grande, vous y trouverez forcément des occasions d’y parler en public, ne serait-ce que pour une présentation de routine sur la santé et la sécurité.

Autrement, vous pouvez organiser un séminaire au moment de la pause déjeuner où les intervenants préparent des courtes présentations sur des sujets en lien avec votre profession. Contactez votre département RH pour savoir si des financements sont disponibles pour ce type d’activités.

  • Les événements scolaires ou universitaires
    Vous souhaitez partager vos connaissances sur le développement de carrière ? Ou peut-être évoluez-vous dans un domaine intéressant qui peut attirer les jeunes et étudiants en pleine réflexion sur leur avenir professionnel ? Contactez votre ancien lycée ou l’université de votre ville pour savoir si vous pouvez intervenir lors d’événements sur l’orientation.
  • Les groupes de prise de parole en public
    Bien que de nombreuses personnes craignent d’intervenir en public, d’autres cherchent activement les occasions de s’entraîner. Renseignez-vous sur des organisations telles que Toastmasters International , qui offrent à leurs membres la possibilité de parfaire leurs talents devant un public.

Étape 3 : développez votre personnage pour la prise de parole en public

Une fois que vous avez prononcé plusieurs discours et décidé que la prise de parole était faite pour vous, il est temps de perfectionner votre plan pour réussir votre carrière d’orateur.

1. Soyez prêt(e) à intervenir gratuitement

La prise de parole en public, c’est comme le sport : vous ne pouvez pas espérer en tirer des revenus sans vous être entraîné(e) sérieusement, donc pour commencer, mettez de côté vos exigences en matière de rémunération.

Proposer d’intervenir gratuitement lors de vos débuts, c’est offrir une option à bas coût et à bas risque pour les organisateurs d’événements, ce qui devrait augmenter vos chances de décrocher des opportunités de prise de parole en public.

2. Créez-vous un site et des comptes de réseaux sociaux

Être présent sur le web vous permettra de construire votre image en tant qu’intervenant, et aidera les gens à savoir s’ils doivent vous engager. Votre site et vos comptes de réseaux sociaux seront aussi utiles aux organisateurs lors de la conception du marketing de leurs événements, car ils les intégreront à leurs propres sites ou Flyers pour donner plus d’informations sur vous.

Votre site doit inclure une courte vidéo promotionnelle représentative de votre style d’intervention et des types de sujets que vous aborderez. Si vous pouvez obtenir une vidéo d’une de vos prises de parole, tant mieux. Si ce n’est pas possible, une courte présentation face caméra fera aussi l’affaire.

Vous pouvez inclure les liens de vos chaînes de discours au site principal et aux comptes de réseaux sociaux de votre entreprise pour offrir plus de visibilité à vos marques existantes. Cela garantira par ailleurs l’authenticité de votre activité d’orateur.

3. Construisez-vous un réseau avec d’autres orateurs

En matière d’intervention en public, connaître les bonnes personnes est très important. Tirez parti des sites de networking tels que LinkedIn et trouvez des gens dans votre région ou votre secteur qui participent déjà à des événements de prise de parole en public.

Vous pouvez engager la conversation en mentionnant des discours qu’ils ou elles ont prononcés et en demandant plus de détails sur les sujets abordés, leur proposer d’échanger des recommandations pour des opportunités d’intervention, ou leur demander des conseils pour surmonter des problèmes courants tels que le trac ou la gestion des questions du public.

4. Élaborez votre pitch

Pour décrocher les meilleures opportunités d’intervention, il est indispensable de préparer un pitch efficace qui convaincra les organisateurs d’événements que vous êtes le meilleur choix pour leur public.

Commencez par un argumentaire éclair bien tourné qui résume votre identité en une phrase. Ensuite, rédigez une courte biographie qui synthétise d’une part votre expertise, votre parcours et votre expérience professionnels, et d’autre part ce que vous avez à offrir au public. Réfléchissez aux types de questions auxquelles le public cherchera des réponses. Par exemple, partagerez-vous des conseils sur la manière de se lancer dans une activité, ou plutôt sur comment réussir son marketing numérique ?

Votre pitch doit s’achever avec un appel à l’action qui inclut votre site web, votre numéro de téléphone et votre adresse e-mail.

5. Dressez une liste des événements auxquels vous souhaiteriez intervenir

En tant qu’orateur, quel est votre rêve ? Réfléchissez aux endroits où vous souhaiteriez voir votre nom à l’affiche, et rédigez une liste d’opportunités.

Peut-être n’êtes-vous pas encore prêt(e) à proposer votre pitch pour ce type d’événements, mais en dresser la liste vous permettra de façonner votre style de prise de parole et de garder en tête le type d’orateur que vous souhaitez devenir. Et qui sait ? Une opportunité peut arriver plus tôt que vous ne le pensez.

Pour plus de conseils, consultez notre guide pour rédiger un pitch exceptionnel

0

Les commentaires sont fermés.

Comment (et quand) écrire des Cartes de correspondance ?

Suivez ces conseils pour rendre vos prochaines Cartes de correspondance encore plus inoubliables.

February 3, 2022

5 bonnes résolutions pour travailler intelligemment en 2022

Pourquoi vouloir travailler plus dur quand on peut travailler malin ?

December 23, 2021

Faites du personal branding un jeu d’enfant

Voici 5 conseils pour rester au top en développant sa marque personnelle.

November 26, 2021