February 9, 2017

Six choses que l’on déteste en networking et comment y remédier

Vous allez aux événements de networking en traînant les pieds ? Vous n’êtes pas seul. Tout le monde peut se sentir mal à l’aise. Comment rendre l’exercice plus naturel, et le jeu en vaut-il la chandelle ?

Les événements de networking sont l’occasion d’étendre son activité et de faire des rencontres décisives. 70% des postes pourvus le sont à travers le networking. Mais parfois, ces bonnes raisons ne suffisent pas pour vous lancer. Pour ceux qui n’aiment pas passer leur temps libre à rencontrer et à impressionner des inconnus, l’expérience du networking peut être rébarbative.

Soyons honnêtes : il est plutôt difficile de briser la glace en commentant les petits fours. Il vous faut donc une stratégie bien préparée pour tirer le meilleur de vos événements de networking. Heureusement, nous sommes là pour vous guider. Si l’art du networking n’est pas donné à tout le monde, quel que soit votre but, vous ne parviendrez pas à vos fins si vous ne jouez pas le jeu. Passons en revue ces six choses que l’on déteste en networking et comment y remédier.

Networking handshake

1. Je déteste faire la conversation

Personne n’aime parler de la pluie et du beau temps. Rendez l’exercice plus naturel en trouvant un co-équipier. Il sera beaucoup plus facile d’ajouter une troisième personne à votre conversation que de démarrer à froid. Abordez donc quelqu’un et commencez à bavarder. Si vous ne savez plus quoi dire, baissez votre garde et dites-le, tout simplement : « La conversation, ce n’est pas mon truc. Le networking, c’est un peu artificiel, n’est-ce pas ? »

Il y a de grandes chances pour que vos interlocuteurs pensent exactement la même chose. Vous posez ainsi les bases d’un dialogue honnête.

2. J’oublie toujours les prénoms

Révisez ! Mémorisez les noms des intervenants et prenez des notes à leur sujet. Cherchez qui participe à l’événement. Vous pouvez contacter l’organisateur ou consulter la page de l’événement. Une fois que vous avez votre liste de noms, menez votre enquête sur LinkedIn. Cela vous permettra de vous assurer que vous ne perdez pas votre temps auprès de personnes avec qui vous ne souhaitez pas garder contact.

Le jour de l’événement, utilisez l’astuce suivante pour vous rappeler les prénoms : dès qu’une personne se présente, utilisez son prénom dans votre réponse.

Vous pouvez même mettre les autres au défi de faire la même chose ! De cette manière, vous réunissez plusieurs personnes qui ne se connaissent pas autour de l’une des grandes difficultés du networking. Ce faisant, vous en apprendrez beaucoup plus à leur sujet que leur prénom.

3. Je suis timide en public

Le premier obstacle consiste souvent à prendre la parole. Ajoutez à votre boîte à outils (métaphorique, entendons-nous) une liste de sujets propices à la conversation, afin de les dégainer le moment venu.

Nous savons que vous pouvez faire mieux que la question bateau « Que faites-vous dans la vie ? ». Demandez quelque chose d’un peu plus intéressant, qui vous amènera à vraiment connaître votre interlocuteur. C’est ainsi que l’on crée des contacts qui vous rappellent.

Voici quelques idées pour vous aider :

« Que voulez-vous tirer de cet événement ? »

Vous allez droit au but et vous ouvrez la voie vers une discussion honnête.

« D’où venez-vous ? »

C’est une question très ouverte. Votre interlocuteur a la possibilité de répondre de manière professionnelle ou plus personnelle, or son choix est révélateur. S’il vous demande d’être plus précis, contentez-vous de répéter la question.

« Pour quelle raison êtes-vous le mieux connu ? »

Cette question est amusante, car les gens aiment parler des domaines où ils excellent, or ont rarement l’opportunité de le faire. Pour certains, c’est une question à laquelle il est difficile de répondre et cela les oblige à creuser le sujet.

« Quelle est la couleur du cheval blanc d’Henri IV ? »

Rien de tel pour briser la glace. OK, celle-là, c’était juste une blague.

Networking book list

4. J’ai du mal à aborder de nouvelles personnes

Faites parler vos vêtements pour vous. En portant un vêtement fantaisiste, comme une cravate colorée, un ras-du-cou ou autre bijou que vous ne portez jamais, vous vous faites remarquer en donnant aux autres une occasion de vous aborder et de se souvenir de vous.

Les Cartes de Visite originales ou innovantes, si elles sont de qualité, constituent également un sujet de conversation. C’est la raison pour laquelle nos Cartes de Visite NFC, Feuille d’Or ou encore Luxe sont plébiscitées. Grâce à elles, vous serez inoubliable.

5. C’est une perte de temps, on en retire jamais rien

C’est cliché de le dire, mais ce que vous retirez d’un événement est proportionnel à votre investissement. Si vous faites tapisserie en laissant aux autres l’initiative de la conversation, vous finirez par discuter uniquement de ce qu’ils veulent.

Arrêtez de tergiverser et prenez les rênes de la conversation : vous recherchez un emploi ? Des employés ? Des associés ? Notez votre objectif ou, mieux, faites une capture d’écran que vous mettrez en image d’accueil sur votre téléphone. Ainsi, à chaque fois que vous regarderez l’heure, vous verrez un rappel de ce pour quoi vous êtes venu. Cela vous motivera à tout faire pour réaliser vos objectifs.

En outre, le networking ne se termine pas à la fin de l’événement. Les messages sincères de suivi vous permettent de cimenter vos nouvelles relations. Après l’événement, notez ce dont vous vous souvenez à propos de vos nouveaux contacts, puis envoyez un email faisant référence à votre conversation. Et si vous voulez vraiment impressionner, créez des Cartes Postales personnalisées sur lesquelles vous inscrirez un message à la main.

6. Je ne rencontre jamais les personnes que j’espère rencontrer

Avez-vous jeté un œil à la liste d’invités ? Avez-vous clairement déterminé votre but ? Si tel est le cas, cet événement est-il à-même de répondre à vos attentes ? Tous les événements de networking ne sont pas égaux. Souvent, plus il est facile d’y entrer, moins l’événement est intéressant. Cherchez des événements dont les organisateurs et intervenants ont quelque chose à vous apporter et ont suffisamment confiance dans le contenu proposé pour émettre des places payantes. En vous montrant plus sélectif, vous rencontrerez plus facilement les contacts que vous recherchez.

Il n’est pas facile de rencontrer de nouveaux contacts à des événements, mais cela devient plus naturel avec le temps. Si vous suivez ces conseils, le networking n’aura bientôt plus de secret pour vous !

Vous sortez ? Faites le plein de Cartes de Visite

0

Les commentaires sont fermés.

Comment créer un logo pour votre entreprise

Que vous conceviez vous-même votre logo ou fassiez appel à un graphiste, voici quelques conseils...

7 mins de lecture

14 idées pour trouver de nouveaux clients

Savoir dénicher de nouveaux clients est essentiel pour les freelances ou nouvelles entreprises....

9 mins de lecture

7 points forts du coworking pour les start-up

Avec le coworking, vous aurez enfin l'espace dont vous avez besoin, et tellement plus. Pour nous,...

4 mins de lecture