January 20, 2016

Petit Fou: quelle bonne idée!

Vous vous rendez prochainement à un événement, mais ne voulez pas dépenser beaucoup pour un accessoire qui convienne au thème (qui a déjà coûté cher)? Petit Fou peut vous aider à surmonter votre angoisse accessorielle – en fabriquant et en vendant des sacs en papier (vous avez bien lu), en deux tailles différentes et toute une gamme de couleurs. Ces sacs peuvent être portés pour toutes les occasions spéciales. Nous avons appelé Daniela Gilsdorf, directeur de la création de Petit Fou, pour nous présenter son univers.

Comment avez-vous commencé dans le design?

J’ai fait des études de design et j’ai aussi passé un an en Angleterre. J’ai décidé de me lancer dans le graphisme et l’imprimerie, car le papier a toujours été mon matériau de prédilection. Je travaillais pour une entreprise qui produisait des matériaux et on avait la chance de travailler avec le papier pour nos clients.

Notre sac en est le résultat. Il a été créé pour un blog de mode en 2012, à l’occasion de leur premier anniversaire. On aimait vraiment l’idée de prêt-à-porter en papier. On a creusé l’idée et fait des essais, jusqu’à obtenir le produit qu’on a aujourd’hui.

Pourquoi Petit Fou?

Aucun d’entre nous n’avait travaillé dans la mode. Ça a été une étape et une nouvelle expérience pour nous tous. On voulait que le sac soit un objet design, mais aussi un accessoire artisanal. On travaille avec des bons papiers, mais comparé aux autres sacs de créateurs, ce n’est pas la même qualité. On a pensé que c’était une petite idée un peu folle – et avoir un nom en français collait bien avec l’univers de la mode.

Où puisez-vous votre inspiration?

On a trouvé l’idée nous-mêmes. Le blog nous a contacté et n’avait qu’un petit budget, c’est de là que l’idée est venue. On s’est demandé pourquoi il faudrait qu’ils envoient des gâteaux ou quelque chose comme ça : ils pourraient envoyer quelque chose que les gens puissent porter ! Comme on vient tous du papier, l’idée était d’en faire quelque chose. On voit des sacs en deux dimensions tous les jours. On voulait quelque chose d’unique. Ce que vous voyez aujourd’hui ressemble à notre premier design, avec quelques détails en plus.

Petit Fou

Pourquoi avoir voulu travailler avec le papier?

Tous ceux qui travaillent à Paperlux [maison mère de Petit Fou] doivent travailler dans le papier. Nous ne voulons pas de gens du numérique… il nous faut un résultat palpable et tangible en fin de journée. Ça n’a pas à être du papier, mais l’aspect matériel est important pour expliquer et montrer le design, plutôt que de l’avoir simplement sur un écran.

Comment se passe la réception pour le moment?

Plutôt bonne ! Mon but au départ était de vendre un sac avant noël… et on a fait bien mieux ! On a commencé à faire la pub en Allemagne (blogs, magazines, etc.) qui s’est bien passée, puis il y a eu un effet boule de neige et on a été couverts dans le monde entier. On ne savait pas comment ça allait se passer hors d’Allemagne – on pensait que l’expédition serait trop chère. Il y avait beaucoup de choses à résoudre avant de se lancer. On a aussi gagné un Design Awart Etsy cette année, c’était le grand saut!

Et l’étape suivante?

On essaye des portefeuilles, des bijoux et des boites à verres. Tout sera produit avec le même matériau. On utilise un papier avec un revêtement qui ressemble presque à une couche de plastique. Il supporte l’humidité et il est difficile à déchirer. Tous nos futurs produits seront faits avec ce matériau et avec le même procédé. On voudrait que nos futurs produits se ressemblent, pour que vous puissiez reconnaître Petit Fou rien qu’en les regardant.

A qui se destine votre sac?

Plutôt pour les événements. Il est utilisable deux ou trois fois et la structure sera encore solide. C’est pour une occasion spéciale. Vous pouvez dépenser beaucoup pour une robe et vouloir essayer à côté des couleurs inhabituelles : plus besoin d’acheter un portefeuille à 300 €. Vous trouverez l’objet de la couleur qui va parfaitement avec ce que vous portez pour aller à l’opéra, au théâtre ou dans une fête. Mais ce n’est pas non plus pour aller faire du shopping!

0

Les commentaires sont fermés.

Monotype met la typographie à l’heure du numérique

Découvrez comment Monotype fait entrer la typographie dans le 21ème siècle.

September 20, 2021

NAIL : l’agence anti-pub

Découvrez une agence de pub pas comme les autres.

July 27, 2021

Dans le miroir : Soofiya et la représentation de soi dans l’art

Soofiya explore les thèmes du genre et de l’identité.

July 1, 2021