January 5, 2017

Des conseils de taille pour les petites enseignes

Nous avons rencontré Tess McCabe, designer et experte en branding établie à Melbourne. Avec elle, nous avons discuté des défis et des passions qui animent les startups les petites entreprises.

Commençons par les présentations. Comment êtes-vous devenue designer indépendante ?

Pendant mes études, j’acceptais toutes sortes de projets de la part de ma famille, de mes amis et de leurs amis respectifs, afin de développer mon portfolio et gagner un peu d’argent. Quand je me suis lancée en tant qu’indépendante, nombre de ces projets et contacts ont constitué la base de ma clientèle. J’ai encore aujourd’hui des clients qui font appel à moi depuis mes débuts.

Qu’est-ce qui vous a poussé à vous mettre à votre compte ?

La possibilité d’un emploi du temps flexible et de diversifier mes projets professionnels.

Quel rôle joue la marque pour une petite structure ?

C’est très important. Une marque et un branding bien pensés et bien exécutés participent à l’essor de votre activité et orientent toutes les décisions créatives et commerciales.

Comment une petite entreprise peut-elle facilement mettre au point sa marque ?

D’un point de vue esthétique, il vaut mieux investir dans les meilleures photos et les meilleurs designs possibles. Pour ce qui est de la création et la reconnaissance de la marque, il faut toujours avoir à l’esprit que les clients apprécient avant tout un rapport humain. Le bouche à oreille est très efficace.

En tant que graphiste, quels conseils donneriez-vous aux personnes novices en design, qui auraient besoin d’une approche cohérente et de qualité pour leurs visuels et photos ?

Tout bon graphiste ou professionnel de l’image éduque ses clients, en leur montrant comment entretenir eux-mêmes une image de marque professionnelle. Cette formation peut prendre la forme d’un guide de style, une consultation ou encore une séance de formation. Si vous préférez tout faire vous-même, maintenez la cohérence de votre communication visuelle en sélectionnant quelques éléments clefs toujours présents : une couleur dominante, une police, un style d’image ou encore un filtre.

Comment les réseaux sociaux contribuent-ils à la mise au point de la marque des petites entreprises ?

Pour les petites marques, ils représentent une plateforme d’interaction très précieuse avec leurs fans et leurs clients, à travers la publication de contenus utiles, intéressants, qui frappent l’imagination tout en maintenant une cohérence visuelle et une voix authentique derrière le produit ou le service.

Le networking est-il vraiment efficace pour les petites entreprises ? Quels sont les bénéfices de l’adhésion à une communauté d’entrepreneurs ?

Le simple fait d’être en contact avec d’autres entrepreneurs, en personne, peut être véritablement salvateur, à plus forte raison si l’on travaille toujours seul. Lorsque l’on est indépendant, on passe des réjouissances à la déprime d’un jour à l’autre. Or il est difficile de faire comprendre ce genre de montagnes russes à ses proches. Être en contact avec une communauté de personnes qui comprennent ce quotidien et qui peuvent tirer de leur expérience des conseils à vous donner, c’est une chance inouïe.

Quels sont les grands défis des petites entreprises à l’heure actuelle ?

La copie dans les univers créatifs. Ce sont généralement les grandes entreprises qui profitent du talent, du travail et de la réputation des petites entreprises ou des indépendants. C’est vraiment dommage. Amener quelque chose de nouveau sur le marché exige beaucoup de temps et de créativité, mais ça vaut le coup !

Découvrez les travaux de Tess McCabe ici

0

Les commentaires sont fermés.

Monotype met la typographie à l’heure du numérique

Découvrez comment Monotype fait entrer la typographie dans le 21ème siècle.

September 20, 2021

NAIL : l’agence anti-pub

Découvrez une agence de pub pas comme les autres.

July 27, 2021

Dans le miroir : Soofiya et la représentation de soi dans l’art

Soofiya explore les thèmes du genre et de l’identité.

July 1, 2021