October 29, 2019

7 conseils design pour créer votre en-tête d’entreprise

Dans ce monde digital, un papier haut de gamme représente une vraie bouffée d’air. Épais, éclatant, doux, créez un en-tête d’entreprise à votre image.

Quand le papier est irremplaçable

Vous utilisez peut-être les mails et le téléphone pour 90% de vos échanges professionnels, mais, parfois, seule une lettre avec un en-tête professionnel est à la hauteur. 

Il peut s’agir d’une lettre de nomination officielle ou un accord écrit avec un fournisseur. Peut-être que vous confirmez le bonus d’un employé (et que vous incluez un chèque conséquent). Ou alors on vous a demandé de fournir une citation, une référence ou tout autre déclaration officielle avec un papier à l’en-tête de votre entreprise.  

Quelle que soit la raison pour laquelle un en-tête est nécessaire, il ne fait aucun doute que votre message sera perçu différemment s’il est communiqué de cette manière qu’à travers un simple mail, et que passer un peu de temps et d’effort à soigner votre image de marque en vaut la peine.

Voici sept étapes à suivre pour créer un en-tête qui vous servira pendant de nombreuses années.

1. Choisir le contenu

Quelle information doit contenir votre en-tête ? Il vous faut suffisamment d’informations pour que votre identité de marque soit compréhensible, sans en rajouter, pour éviter d’encombrer inutilement la page. 

Dans certains pays, des contraintes légales s’appliquent en ce qui concerne les en-têtes. Par exemple, au Royaume-Uni, vous devez inclure l’adresse officielle du siège, le numéro d’enregistrement de la société et la partie du pays dans laquelle vous exercez votre activité, alors qu’aux États-Unis, rien de tout cela n’est obligatoire. Il vaut mieux vérifier quelles normes s’appliquent dans votre partie du monde.

Il est également important de considérer le niveau de détail à respecter. Par exemple, est-ce que plus d’un bureau va utiliser l’en-tête ? Ou peut-être allez-vous déménager à court terme ?

Dans ce cas, mieux vaut ne pas inclure votre adresse. De la même façon, les adresses mail et les sites internet doivent être mentionnés seulement si ils sont pertinents pour chaque utilisation de l’en-tête, et ne sont pas amenées à changer pendant un certain temps.

Vous pourriez utiliser une adresse mail générique comme ‘bonjour@votresociete.com ou info@votresociete.com pour que le mail fonctionne quelle que soit l’utilisation future de l’en-tête.

2. Revenir aux racines de votre marque

Nos principes directeurs de branding de marque peuvent vous aider à choisir vos paramètres en termes de design pour votre en-tête, pour vous assurer qu’il respecte la ligne directrice de votre communication. Cela vous fera aussi gagner du temps dans le choix des couleurs et des polices. 

En plus d’observer les principes directeurs comme la couleur, les polices et les dimensions, examinez les valeurs et le ton sur lequel votre marque communique. Cela vous aidera à exprimer votre personnalité de marque dans son ensemble plutôt que de simplement créer une esthétique cohérente. 

Si vous n’avez pas de principes directeurs en termes de communication, vos efforts de développement de marque préalables peuvent s’avérer précieux. Revisitez votre process de branding, regardez vos notes, les croquis initiaux, les mails échangés en interne, et plus encore, pour vous aider à renouveler vos idées sur qui vous êtes et comment vous voulez être perçu.  

C’est aussi une bonne idée de rassembler les éléments principaux qui représentent actuellement votre marque : par exemple des modèles de mails, votre site, des supports marketing imprimés comme des cartes de visite, des profils sur les réseaux sociaux ou un packaging produit. Les examiner dans leur totalité vous aidera à visualiser le design de votre en-tête et à le voir comme faisant partie intégrante d’un écosystème de branding plus large.

3. Trouvez la bonne police

La police que vous utilisez pour votre en-tête peut déjà faire partie de votre charte graphique, ou vous pouvez commencer de zéro.

Si c’est le cas, commencez par les bases avant de vous lancer tête baissée dans la consultation de sites et de listes de polices, étant donné que ce type de ressources peut vite vous submerger d’informations si vous ne savez pas exactement ce que vous cherchez.

À considérer :

  • Serif ou sans serif ?
    Les polices serif donnent une impression plus traditionnelle, alors que les polices sans serif ont une dimension plus moderne et sont plus faciles à lire en petits caractères. 
  • Les familles de polices

Les polices viennent de différentes familles, avec des variations qui partagent une ressemblance visuelle. SI vous choisissez une police qui fait partie d’une famille étendue, comme Arial ou Verdana, vous pourrez choisir parmi de nombreux « cousins ». Cela peut rendre le processus de branding plus facile à gérer, car vous avez plus de polices connexes à disposition et votre apparence reste cohérente.

  • La taille des polices
    Réfléchissez à la taille du texte imprimé sur votre en-tête. Étonnamment, la même police peut donner une impression très différente selon la taille choisie, et semblera également plus petite une fois imprimée que sur écran. N’oubliez pas que le texte sera juxtaposé au contenu d’une lettre, qui aura des caractéristiques différentes, soit plus grande soit plus petite que la police que vous choisissez. Imprimez quelques « essais préliminaires » pour vous assurer que la police de votre choix fonctionne dans tous ces cas de figure. 

Une fois que vous avez déterminé votre besoin, à vous d’explorer le monde merveilleux des polices pour trouver la perle rare qui viendra orner votre en-tête. Dafont, Typedepot et Google Fonts sont trois sites qui méritent d’être explorés.  

4. Choisir votre maquette

Les façons de concevoir un en-tête sont légion. Comme pour d’autres éléments de votre branding, il ne tient qu’à vous de repousser les limites des pratiques conventionnelles et de créer votre propre approche. Mais si cela ne vous dérange pas de vous en tenir à l’essentiel, certaines façons éprouvées de configurer votre en-tête peuvent vous éclairer. Explorons-les ici.

Avec le service Printfinity de MOO, vous avez à disposition jusqu’à 50 designs différents en une seule commande : aucune nécessité donc de vous en tenir à une seule maquette. Vous pourriez disposer d’une multitude d’en-têtes pour des besoins précis, ou en créer certains sur mesure pour différentes personnes de la société.

Quel que soit votre choix, rappelez-vous que l’objectif est de créer une toile de fond pour un courrier, pas une œuvre d’art. Votre branding et votre design doivent appuyer le contenu de la lettre finale, pas entrer en compétition avec celle-ci ni rendre sa formulation indigeste. Si vous avez un doute, allez dans le sens du minimalisme dans votre maquette. Comme avec la police, essayer de simuler et d’imprimer quelques variantes pour voir ce qui semble la meilleure.

Voici quelques maquettes de base que vous pouvez utiliser comme point de départ pour votre design.

  • Pleine bordure
    Les couleurs et le design sont disposés tout autour de l’extérieur du papier, formant un carré régulier.
  • Bordure graphique
    Les formes et les couleurs sont disposés le long de la limite du texte de façon créative.
  • En-tête et pied de page
    Le design est restreint en haut et au bas de la page.
  • Éléments graphiques d’arrière-plan
    Des éléments graphiques en filigrane dans une teinte à faible contraste sur l’intégralité de la page.

Une autre possibilité est l’utilisation de modèles de designs personnalisables de papiers à en-tête. Les outils de design en ligne de MOO comprennent une large sélection de designs personnalisables d’en-têtes, que vous pouvez utiliser tels quels ou personnaliser avec votre propre logo ou vos propres couleurs. Elles vont des maquettes de texte avec seulement du texte à des designs plus créatifs comprenant des éléments graphiques et de la couleur sur le recto et le verso de la page.

5. Choisir son papier

En règle générale, plus votre papier est épais, plus le résultat sera perçu comme haut de gamme et professionnel.  Par ailleurs, vous avez quelques options à votre disposition comme la finition du papier (lisse ou avec texture), et la couleur du papier lui-même. Le blanc est le choix le plus judicieux pour de nombreuses entreprises, mais vous pourriez préférer un blanc plus chaud, un crème ou un bleu pâle si cela correspond à votre marque.

Les papiers à en-tête MOO peuvent être imprimés soit sur notre papier Classique de 120 g/m², à la finition soyeuse qui fonctionne bien avec la plupart des styles et des designs, ou sur notre papier Luxe, un Mohawk Superfine de 118 g/m² aussi agréable aux yeux qu’au toucher.

6. Pensez à la couleur

Votre en-tête doit refléter les couleurs de votre marque, mais elles ne doivent pas forcément toutes y être, en particulier si votre logo ou votre police d’entreprise est particulièrement ornée ou très détaillée. N’oubliez pas que l’en-tête doit jouer les seconds rôles, pas les vedettes. 

Si vous avez défini une palette de couleurs pour votre marque, vous savez par où commencer pour choisir vos couleurs. Sinon, examinez à nouveau le design de votre logo et tirez-en deux ou trois nuances contrastantes qui formeront votre palette.

Si vous choisissez un papier à en-tête MOO, vous pourrez imprimer sur les deux côtés et ajouter de la couleur ou des designs supplémentaires au verso, ce qui vous donnera plus d’espace pour jouer avec les couleurs et exprimer la personnalité de votre marque, sans compromettre le contenu de la lettre.

7. Accordez le tout : ajoutez d’autres fournitures

Pour donner encore plus de cohérence à l’aspect fini de votre lettre, vous pourriez aussi créer d’autres articles de fournitures personnalisés pour l’accompagner, comme une enveloppe, des cartes de correspondance ou des cartes de notes

Une lettre qui arrive avec une carte de correspondance rédigée à la main peut sembler plus personnelle et plus attentionnée que sans, et c’est une façon habile d’ajouter des vœux personnels qui n’ont pas leur place dans le texte principal.

Vous créez encore plus de branding pour votre entreprise ? Découvrez notre guide pour créer votre logo d’entreprise.

0

Les commentaires sont fermés.

L’efficacité du branding minimaliste

Grâce à leur branding clair et minimaliste, ces trois entreprises montrent le pouvoir de la...
July 1, 2020

8 Cartes de Visite qui ont tout d’une œuvre d’art

Voici comment nos clients les plus créatifs ont fait de leurs cartes de visite de véritables...
June 29, 2020

Choisir les bonnes dimensions de vos cartes de visite

Quelle est la taille d’une carte de visite en pixels ? Et donc… quel est l’âge du capitaine...
June 25, 2020