July 22, 2021

Le guide ultime de la typographie

Vous souhaitez apprendre à utiliser des polices dans vos designs, ou vous rafraîchir la mémoire grâce à quelques astuces ? Vous êtes au bon endroit !

Des questions sur les caractères et les polices ? Partons à la rencontre des designers graphiques de MOO ! L’équipe créative de MOO démystifie le jargon et propose quelques astuces pour sublimer vos designs grâce aux polices de caractères.

Typographie : le point vocabulaire

La terminologie autour des polices de caractères peut être complexe, mais en voici les bases :

La famille de police : ce terme désigne un type spécifique de caractères, par exemple Helvetica.

La police d’écriture : l’épaisseur et le format d’une police spécifique : par exemple Helvetica Light Oblique ou Helvetica Bold. Ces exemples sont tous deux des déclinaisons de la même famille de police : Helvetica.

Maintenant que nous avons revu les bases, passons au design.

Choisir la taille de votre police

Quelle taille adopter pour ma police ?

« Les textes de votre marque peuvent apparaître dans de nombreux endroits : en haut d’un panneau publicitaire ou au verso d’une carte de visite », explique Millie, notre responsable design. « Le format du fond que vous choisissez pour vos caractères influencera donc énormément la taille de ces derniers. Le type de police utilisé déterminera par ailleurs la lisibilité des textes. Les polices d’écriture légères, comme Helvetica Neue UltraLight, devront être imprimées en plus grand que les polices plus épaisses, comme Franklin Gothic, pour être lisibles. »

Choisir la bonne taille de police pour l’impression

Selon Emily Wheeler, designer graphique chez MOO, « les caractères de vos Cartes de Visite doivent avoir une taille minimum de 7 points, tandis que les conditions générales imprimées ne doivent pas être inférieures à 6 points. Les textes, notamment sur les Flyers ou les Cartes Postales, doivent aussi en règle générale posséder une taille de 7 points. »

Les différentes polices et leurs conséquences sur la taille de la police

La police de caractère que vous choisissez peuvent aussi avoir une grande influence sur la taille dans laquelle il sera nécessaire d’imprimer votre texte. Par exemple, si vous concevez une invitation pour un mariage, vous pouvez utiliser une police cursive sophistiquée pour les noms et créer ainsi un effet maximum. Dans ce cas, elle devra être imprimée en beaucoup plus grand pour être lisible. Les détails qui doivent pouvoir être lus facilement, comme le lieu ou l’heure de l’événement, peuvent être imprimés dans une police plus épurée, qui peut être plus petite.

Taille de police : nos astuces pro

  • Les polices simples et peu stylisées conviennent souvent mieux aux entreprises traditionnelles, tandis que les sociétés créatives ou d’artisanat peuvent se diriger vers des options plus expressives.
  • Vous pouvez également utiliser les caractères comme éléments graphiques. Sur une carte de visite, par exemple, l’arrière-plan peut être constitué d’initiales imprimées en grand au-dessus desquelles vient s’ajouter un texte écrit en plus petit pour créer un effet de dynamisme.

Les caractères avec jambage inférieur

De quoi s’agit-il ?

La ligne invisible sur laquelle repose votre caractère s’appelle la ligne de base ou ligne de pied. Les caractères avec jambage inférieur sont ceux dont une partie descend sous cette ligne : c’est le cas du « g », du « y », du « j » ou du « p » par exemple. Les caractères avec jambage supérieur, à l’inverse, sont ceux dont une partie dépasse la « hauteur d’x », comme le « k », le « l » ou le « b ». La « hauteur d’x » ou « œil » correspond à la hauteur en bas-de-casse des lettres sans jambages, telles que le « a », le « c » ou le « x ».

Pourquoi y prêter attention ?

« Les caractères avec jambage inférieur doivent être surveillés », explique la designer graphique Em Stokes. « Si vous concevez un Flyer par exemple, vous y mettrez beaucoup de texte : vous devez vous assurer que les jambages inférieurs et supérieurs ne se touchent pas d’une ligne à l’autre. Le résultat final pourrait sembler négligé et difficile à lire. » Pour espacer davantage vos lignes, il faut adapter l’interlignage.

Qu’est-ce que l’interlignage ?

C’est l’espacement entre deux lignes de base d’un texte. Lorsqu’il est trop étroit, les jambages inférieurs (la partie du « j » ou du « g » qui se trouve en dessous de la ligne de base) chevauchent les lettres de la ligne du dessous.

Les choix de polices peuvent-ils affecter les caractères avec jambage inférieur ?

Il n’y a pas d’espacement standard en typographie. Chaque police est dotée de son design propre, certaines possédant des jambages supérieurs ou inférieurs plus longs que les autres. Plus la police sera allongée, plus l’interlignage devra être important.

Interligne : nos astuces pro

  • Pensez au lecteur : adaptez votre interlignage aux différentes polices que vous utilisez pour faire en sorte que votre texte soit clair et lisible.
  • Trouvez l’interlignage parfait en l’ajustant depuis la barre d’outils des caractères dans vos programmes Illustrator et InDesign.

descending letters

Quid de l’interlettrage et du crénage ?

Qu’est-ce que l’interlettrage ?

L’interlettrage, c’est la détermination d’un espace horizontal entre les lettres d’un même mot (ce dernier étant appelé « interlettre »). Si vous modifiez l’interlettrage de votre programme de design ou d’illustration, l’espace entre les lettres sera modifié partout de la même façon. Cependant, avec certaines polices de caractères, certaines lettres apparaissent trop proches ou lointaines de leurs voisines. C’est là qu’intervient le crénage.

Qu’est-ce que le crénage ?

Si l’interlettrage espace les lettres d’un mot partout de la même façon, le crénage désigne la technique qui consiste à modifier manuellement l’espacement entre les lettres. Il est utile pour les lettres difficiles telles que le « r ».

tracking

Créer des effets grâce à l’interlettrage

« L’interlettrage n’est pas qu’une technique pratique », explique Phil, designer graphique chez MOO. « Il peut également être utilisé à des fins stylistiques. Si vous conceviez le titre d’un Flyer, vous pourriez jouer avec l’interlettrage pour espacer davantage les lettres et ainsi rendre le texte plus facile à lire et attirer l’attention : impact maximum garanti ! » Si vous avez opté pour une esthétique plus moderne et plus épurée pour votre branding, l’interlettrage des polices aux espacements plutôt rapprochés naturellement peut être adapté pour donner le même effet.

Interlettrage et crénage : nos astuces pro

  • Commencez toujours par ajuster l’interlettrage : vous pourrez toujours jouer avec le crénage une fois que les lettres seront espacées.
  • Par ailleurs, ne modifiez ces deux paramètres que si vous recherchez un résultat spécifique : la plupart des polices ont été optimisées dans les programmes comme Adobe Illustrator ou InDesign.
  • L’interlettrage n’est habituellement appliqué que lorsque les mots ont été mis en majuscules.

Prêt(e) à donner vie à vos designs ? Imprimez vos nouvelles créations sur des Cartes de Visite, des Flyers ou des Cartes Postales.

0

Les commentaires sont fermés.

4 astuces pour une image de marque cohérente

Découvrez l’importance de la cohérence de marque et comment rendre votre image de marque efficace.

August 26, 2021

Comment formater son design pour la finition métallisée ?

Ajouter de l’éclat est encore plus facile avec notre check-list pour un fini métallisé infaillible.

August 5, 2021

Renouveler sa marque : 9 conseils pour rafraîchir sa marque

Offrez-vous un nouveau souffle avec nos 9 astuces pour redynamiser votre marque.

August 2, 2021