September 30, 2016

Sandra Blanco, une activité florissante

Sandra Blanco est une artiste et entrepreneuse qui produit des coiffes de mariées en fleurs stabilisées, aussi connues sous le nom de fleurs éternelles. L’idée de sa marque, Sophie and Luna, a germé il y a deux ans dans son salon à Clapham. Aujourd’hui, elle vend ses coiffes à des clients partout dans le monde sur Etsy et sur Not On The High Street.

Racontez-nous un peu votre histoire

Je suis originaire d’Espagne et je suis arrivée à Londres en 2009, dans l’idée de rester juste un an. Je suis tombée amoureuse de cette ville et je me suis donc inscrite à un programme de premier cycle universitaire. Une fois mon diplôme obtenu, j’ai commencé à travailler dans la mode et le marketing. J’ai toujours été créative. Depuis toute petite, j’ai toujours adoré créer et dessiner des choses.

Quand avez-vous lancé votre activité?

Je considère ce moment comme mon plus bel accident. Trois mois avant mon mariage, j’ai perdu mon emploi dans le marketing. Je me suis donc entièrement consacrée à la préparation du mariage. J’étais déçue de voir que les seules coiffes de fleurs et les seuls bouquets disponibles avaient une très courte durée de vie. J’ai donc créé mes propres fleurs séchées pour mes demoiselles d’honneur et moi-même. Mes créations ont beaucoup plu. Les gens m’ont encouragée à vendre les couronnes que je fabriquais. L’idée était déjà toute prête, alors j’ai décidé de me lancer!

Comment faites-vous la promotion de votre activité pour attirer de nouveaux clients?

J’ai démarré en vendant mes produits dans une foire artisanale locale. Ce jour-là, j’ai vendu plus de 40 couronnes en quatre heures. J’avais préparé des mini Cartes de Visite sur lesquelles j’avais collé un pétale. Bien sûr, j’ai une présence en ligne à travers mon site et les réseaux sociaux, mais une grande partie de ma promotion se passe lors d’événements comme des foires et des festivals. Je fais toujours en sorte d’avoir avec moi suffisamment de Cartes de Visite et de Flyers: on ne sait jamais qui on va rencontrer. En été, nous avons aussi des journées portes ouvertes à l’atelier. Les futures mariées sont aussi invitées à prendre rendez-vous à l’atelier pour discuter de leurs besoins et voir mes créations.

Racontez-nous votre anecdote préférée.

Je fais toujours en sorte de proposer quelque chose d’unique et je me surpasse pour le faire. Alors que je m’approvisionnais en fleurs, je suis tombée sur ces magnifiques roses japonaises stabilisées. J’ai été très déçue lorsque je me suis aperçue que la société ne livrait pas en Europe. Je me suis alors tournée vers mes amis. Il se trouve que l’une de mes amies avait prévu un voyage en Asie. Après un échange de bons procédés et un coup de fil, j’ai fini par la convaincre de me ramener une valise pleine de ces fleurs.

Quel est l’enseignement principal que vous avez tiré de cette expérience?

Utilisez vos réseaux et suivez votre passion. Si vous proposez quelque chose d’unique et si vous avez la motivation de travailler dur, vous récolterez les fruits de vos efforts.

0

Les commentaires sont fermés.

Capturer l’essence des Fêtes avec Priscilla Weidlein

Priscilla Weidlein nous parle de ses cartes de vœux et des inspirations de son travail.

November 4, 2021

Paper Puso : créer du lien à travers le collage

Nous avons rencontré Mya Naguit pour parler de ses collages et de la genèse de sa marque.

October 11, 2021

Monotype met la typographie à l’heure du numérique

Découvrez comment Monotype fait entrer la typographie dans le 21ème siècle.

September 20, 2021